Constructeur de maisons individuelles Constructeur de maisons individuelles

Être appelé par notre conseiller ?

Votre numéro a bien été transmis. Nous vous remercions et vous contactons dès que possible.

Actualités

Découvrez notre dernière actualité

Les différentes étapes de la construction d’une maison individuelle

Les différentes étapes de la construction d’une maison individuelle

Drainage, fondations, mise hors d’eau…Nombreuses sont les étapes à connaître lors de la construction d’une maison individuelle. Afin de vous y retrouver, le Groupe Diogo Fernandes vous propose cette fiche synthétique qui pourra également vous servir de lexique, utile lors de vos échanges avec votre constructeur de maison.

 

La mise en place du chantier de construction 

 

Le piquetage

 

Lors de cette étape initiale, les limites du terrain sont définies, avec l’aide éventuelle d’un géomètre, qui dispose d’une délégation de service public pour dresser les plans et les documents topographiques délimitant les propriétés foncières. Les contours de la maison sont également positionnés.  

 

Le terrassement

 

Lors de cette étape, le terrassier va creuser le sol pour préparer le terrain pour la future construction. Dans la plupart des projets de terrassement, le nivellement est une étape essentielle car il permet de faciliter la suite des travaux et d’assurer une plus grande stabilité des sols.

 

Le drainage

 

Le drainage consiste à évacuer l’eau du sol, afin de prévenir les risques d’infiltration, d’humidité et de condensation. Cette étape est d’autant plus importante si vous prévoyez d’aménager un sous-sol.

 

 

Le gros-oeuvre

 

Les fondations

 

Véritables bases de votre future maison individuelle, les fondations permettent une répartition optimale des poids sur le sol pour éviter tout risque d’affaissement. Ces fondations peuvent être plus ou moins profondes en fonction des caractéristiques techniques de votre terrain :

 

Le soubassement

 

Cette étape de la construction de la maison intervient une fois les fondations coulées. Trois sortes de soubassements au choix peuvent être réalisables par le constructeur :

 

-          Le hérisson : idéal pour les terrains plats, le sol du rez-de-chaussée de la maison repose directement sur les fondations,

 

-          Le vide-sanitaire : on surélève le rez-de-chaussée de 20 cm par rapport au sol. Cette solution est surtout employée pour terrains en pente ou présentant des risques d’inondation,

 

-          Le sous-sol : véritable étage, cette solution augmente la surface habitable de votre maison individuelle.

 

Le dallage

 

Similaire à une grosse plaque de béton, la dalle constitue le futur plancher de la maison (une fois le revêtement installé). La dalle peut également recevoir une couche supplémentaire, la chape. Une partie de l’isolation de la maison repose sur la réalisation de cette étape qui ne doit pas être négligée

 

Les murs, portes et fenêtres

 

Le  rôle du maçon est primordial lors de cette étape car il va être en charge de la construction des murs, à savoir les murs extérieurs qui recevront portes et fenêtres, et les murs intérieurs (murs porteurs).

 

La charpente et la couverture

 

Une fois les murs construits, il faut couvrir la construction. En premier lieu viennent la conception et l’installation de la charpente, construite préalablement par le charpentier avant sa mise en place. Une fois celle-ci installé, le couvreur intervient pour poser les tuiles ou les ardoises, en plus des gouttières. Celui-ci peut également réaliser l’isolation du toit.

 

La mise hors d'eau et hors d'air

 

La maison est dite « hors d’air » lorsque les fenêtres et portes extérieures sont posées. La maison est hors d’eau lorsque les travaux de couverture et d’étanchéité sont achevés.

 

 

Les travaux d’isolation et de revêtements

 

L'isolation

 

L’isolation est devenue un des points majeurs de la norme RT2012. Grâce à une bonne isolation, vous pourrez réaliser des économies de chauffages substantielles et profiter d’un meilleur confort dans votre maison. L’isolation de la maison est répartie à plusieurs endroits :

 

 

Le cloisonnement

 

Lors de cette étape vont être construites les cloisons qui délimitent les pièces. Pensez à faire installer une isolation phonique au niveau des pièces les plus bruyantes de la maison (chambre d’enfants, salon, garage, etc).

 

Le revêtement extérieur

 

En ce qui concerne le revêtement extérieur des façades de votre maison, vous aurez le choix entre plusieurs matériaux (crépi, bois, pierre). Ce choix dépend toutefois des règles d’urbanisme et des contraintes d’isolation.

 

 

Les finitions

 

Les équipements et revêtements intérieurs

 

Une fois le gros de la maison achevée, vous pourrez procéder à la pose des différents revêtements des sols et des murs. Les travaux de peinture permettront de protéger et de décorer les murs intérieurs comme extérieurs. Le carreleur se chargera de son côté de la pose du carrelage là où vous souhaitez le voir installé (sol, murs, intérieur comme extérieur). Le plombier-chauffagiste se charge de la construction et de l’installation des canalisations d’eau et de gaz, puis procède à l’installation du chauffe-eau, de la robinetterie et des radiateurs. L’installation du réseau électrique revient à l’électricien, dans le respect des normes de sécurité.

 

Les dernières retouches

 

Une fois l’emménagement effectué, vous aurez tout le temps et le loisir pour apporter les retouches finales aux peintures,  pour installer les volets, ou encore mettre en place le système d’éclairage extérieur. Vous pouvez enfin profiter de votre maison individuelle !

 

 

 

 

Partagez cet article :

Fiche technique écrite par Rédacteur Groupe Diogo Fernandes - Jeudi 21 mars 2013

Mentions légales

Conception & réalisation : Rollingbox