Gaz, bois ou électricité… Que choisir pour chauffer son habitation ?

Gaz, bois ou électricité… Que choisir pour chauffer son habitation ?

Vous êtes surement nombreux à vous interroger sur le type d’énergie à privilégier pour le chauffage de votre maison.  Il y a différents points à étudier comme le coût, l’efficacité ou encore l’éventuel impact sur l’environnement. Le groupe Diogo Fernandes vous présente les avantages et inconvénients de ces différentes solutions…

Le chauffage au bois : combustible le plus économique mais une installation coûteuse

Le chauffage au bois a des avantages indéniables. Il est certainement le matériau le plus sain et écologique parmi les différents types d’énergie pour le chauffage. On retrouve dans le top 3, la cheminée classique, le poêle -nouvelle génération vedette- qui optimise le pouvoir calorifique de chaque bûche. Enfin reste l’installation d’une chaudière alimentée automatiquement à base de granulés de bois. Ce nouvel équipement a le vent en poupe, mais il est  coûteux. C’est l’inconvénient !  Il faut débourser entre 6 000 et 10 000 € à l’achat et l’installation. Il est certes moins convivial qu’un vrai feu de bois mais le faible prix des consommables permet de rentabiliser le système plus rapidement. Il chauffe également extrêmement bien.

Gaz naturel : économique et non polluant !

Le gaz naturel c’est la solution pour ceux qui désirent faire un plus grand investissement de départ et qui possèdent un logement plutôt spacieux. L’installation d’une chaudière à gaz accompagnée d’un réseau de radiateurs à eau, représente une solution nettement plus intéressante. Le principal avantage du  chauffage au gaz naturel, c’est qu’il diffuse rapidement la chaleur de manière homogène. Deuxième avantage : le prix du gaz… Qui tend à se stabiliser. Après de fortes augmentations au cours de la dernière décennie, le prix du gaz semble se stabiliser. De plus,  les chaudières à condensation de nouvelles générations vous permettront de réaliser d'importantes économies sur votre consommation énergétique.

Energies renouvelables : la pompe à chaleur, l’énergie solaire ou encore la biomasse…

Pour ceux qui l’ignorent, il y a une différence entre la pompe à chaleur et la biomasse. La pompe à chaleur va exploiter les principes de la géothermie pour réguler la température du logement, alors que la biomasse va permettre de chauffer un intérieur par la combustion de matières organiques. L’énergie solaire, quant à elle va tirer parti du soleil pour le restituer sous forme d’électricité ou bien de chaleur. L’avantage de ces dispositifs, c’est qu’ils fonctionnent grâce à une source d’énergie renouvelable. De ce fait, ils diminuent l’empreinte écologique d’un logement et le rend conforme aux  normes RT 2012,  c’est-à-dire à limiter la consommation énergétique à 50 kWhep/m2/an en moyenne. L’inconvénient sera celui des périodes de grand froid. Certains recommandent d’utiliser ces nouvelles solutions comme des alternatives ou des solutions d’appoint.

Fioul : un prix à l’origine lié au cours du pétrole

C’est plus rare mais cela arrive souvent lorsque les gens emménagent dans une maison ancienne. Il a le gros avantage de chauffer très facilement les habitations. Si vous arrivez dans une maison et qu’il est déjà installé, ce n’est pas idiot de le conserver. À l’inverse, mieux vaut ne pas investir dans un tel système si vous changez votre chauffage. Dans le cas où votre commune ne dispose pas d’un réseau de distribution du gaz naturel, le fioul se révèle cher s'agissant du coût de l’installation, puisqu’il faut compter entre 3 000 et 6 000 €. Le coût de l’énergie elle-même, connaît aussi une augmentation continue depuis plusieurs années. Verdict : à garder si on l’a déjà au sein de l’habitation  mais à éviter si on doit investir dans un nouveau type d’énergie pour chauffer la maison!

Chauffage électrique : simple et esthétique mais énergivore

Comme principaux avantages du chauffage électrique nous citerons sa simplicité d'utilisation et son aspect moderne. Si vous le choisissez, vous disposerez d’un large choix d'appareils aux propriétés très différentes comme les convecteurs, les inerties en aluminium, le plancher chauffant ou encore l’option panneaux rayonnants.   Le chauffage peut aussi être programmé et personnalisée à votre guise, par pièce et par heure. Le point négatif de cette technologie,  c’est l'augmentation de la consommation électrique, ce qui devient de plus en plus handicapant au vu du coût de l'électricité qui ne cesse de croître. C’est le point noir!

 

 

Partagez cet article :

Actualité écrite par Rédacteur Groupe Diogo Fernandes - Vendredi 03 novembre 2017

Suivez-nous

Haut de page